CultureLifestyle

Avis lecture fantastique : Autre monde, de Maxime Chattam

girl-791037_1920

Il y a quelques mois, j’ai découvert la série de sept livres « Autre Monde » , de Maxime Chattam après de longues recherches sur le web.

Choisir un nouveau livre est, pour moi, toujours une étape compliquée. Malgré mon entrée dans le monde des adultes (on s’entend, je ne suis pas vieille non plus mais disons que j’a dépassé l’âge de lire des OUI OUI), je suis récemment devenue fan de la littérature fantastique ou fantasy. Mais un problème de taille me plonge dans un total désarroi (sans exagération aucune) lors de la recherche de nouvelles perles : je n’en peux plus des histoires de royaumes, de chevaliers et tout ce qui se rapporte au Moyen-Âge. Autant vous dire que ça réduit considérablement l’offre, alors quand je tombe sur une histoire pas trop mal qui a l’air de sortir de l’ordinaire, je saute dessus.

Et comme vous vous en doutez, j’ai sauté sur ces bouquins qui m’ont parus assez originaux. Me voilà donc aujourd’hui à rédiger un avis sur le blog, parce qu’ils méritent d’être connus et partagés.

L’histoire

Matt, 14 ans, mène une vie paisible d‘adolescent classique dans la ville de New York, jusqu’à ce qu’une tempête fasse rage et modifie complètement la surface de la terre. Les enfants sont plus ou moins les seuls survivants et doivent alors rester en vie fasse à des créatures nouvelles ou transformées. Face à une nature qui reprend ses droits, les personnages principaux devront découvrir ce qu’il s’est réellement passé au travers d’aventures périlleuses, de rencontres amicales ou dangereuses et accessoirement, sauver le monde.

Mon avis

Dans un premier temps,  je trouvais l’écriture un peu trop « simple » à mon goût. Normal me direz-vous, c’est un livre pour ados (au même titre qu’Harry Potter. Si si.) Mais le hasard a fait que je me retrouve coincée dans les Pyrénées sans internet et que cette histoire à lire pour me divertir entre deux promenades en voiturette de golf (il n’y a vraiment que ça de drôle dans ce sport). J’ai donc dû me forcer un peu et surprise, je suis devenue totalement accroc à l’histoire. En partie grâce à la partie « péripéties » arrive vite : on ne perd pas de temps avec une mise en contexte longue et ennuyeuse. Juste deux ou trois anecdotes qui serviront l’histoire et en route pour l’aventure !

Si cette série de livres a eu autant de succès (1 million d’exemplaires, ce n’est rien face aux 100 millions du Hobbit mais tout de même), c’est sûrement grâce à sa recette impeccablement réfléchie. On retrouve donc :

  • Trois héros, dont deux garçons et une fille (schéma que l’on retrouve dans Harry Potter) ayant des profils très différents et pourtant complémentaires (le héro malgré lui, courageux et vaillant, son acolyte de toujours, drôle et un peu maladroit, et la fille forte et intelligente qui canalise les deux garçons). Ça vous paraît cliché ? Peut être bien. Mais en attendant ça fonctionne puisque l’on se laisse attendrir par leurs personnalités et surtout, on s’y attache.
  • De l’aventure, des voyages et de l’aventure ! Entre les quêtes, les combats et les trahisons, les moments de répits sont rares et c’est tant mieux. Les personnages entament un périple qui nous fera découvrir l’Amérique, l’Europe et le Nord de l’Afrique sous un nouveau jour. Moi qui adore voyager, je suis servie.
  • Des adolescents comme tous les adolescents qui ont une vie hors du commun. On retrouve le classique conflit enfant-parent et on assiste à la maturité progressive des personnages qui sont confrontés à la mort, la solitude, le désir… Bref, tout de ce qu’un apprenti adulte vit ou ressent à cet âge là, à l’exception de vivre une aventure rocambolesque. Mais en même temps, qui n’a jamais rêvé à 15 ans de sauver le monde ?

Je vous avoue que je ne me suis pas spécialement identifiée à cette facette des personnages. Il y a bien longtemps que mes orages familiaux se sont estompés, mais je pense que c’est une des raisons d’une histoire qui marche. L’auteur a su cerner son public et surtout, comment lui parler. Je vous rassure, si vous voulez tenter de vous plonger dans cette histoire ce ne sera pas un frein. On a quand même tous été jeunes et cons. #phrasedevieux

 

Qui n’a jamais rêvé de s’échapper du quotidien ? Maxime Chattam a réussi son coup en nous plongeant dans un univers à la fois imaginaire et plausible, un monde réel qui se transforme. C’est avant tout pour cette raison que j’aime lire les livres fantastiques parce qu’au fond, une toute petite voix nous dit : « et si… tout cela était possible ? ».

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Envie de tenter l’aventure ?

 

1
Marion
Marion

Étudiante en communication sans futur fixe, j’aime la forme des ananas, la couleur des cocktails et vivre là ou il y a des palmiers. À la recherche d’ originalité partout et tout le temps, je n’aime pas causer du coup j’écris pour partager mes découvertes en tout genre. Sinon, j’aspire à conquérir le monde.

1 Comment

  • Ha ! Moi qui adore l’auteur surtout pour « Le diptyque du temps  » T1 et T2. Cette série est dans ma PAL et en lisant ton article j’ai envie de la commencer de suite !

Leave a Comment