Voyages

Voyager en 10 gifs : les différences culturelles États Unis vs France

2mepo_blog_differences_culturelles_france_usa

Il y a quelques temps, je suis partie aux Etats Unis pour deux mois. Enfin arrivée, j’étais surexcitée par cette nouvelle aventure. J’allais  découvrir le monde en solo ! Malgré tout ce qu’il s’y passe actuellement, c’était et cela reste un pays qui me fascine totalement. Ils ont dirons nous, une manière de penser assez singulière. Enfin du moins, pour une « frenchie », habituée à la bise, à de la bonne bouffe et à ne parler à personne dans la rue.

Tout se passait bien dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que je me rende compte que … que… mais… c’est des malades ! Et que je comprenne que pour eux, j’en étais une aussi. Voici donc un article qui met en lumière les différences culturelles entre deux pays pourtant pas si différents, et qui peuvent expliquer pas mal d’incompréhensions.

3 . 2 . 1 . En avant les GIFS !

Quand tu t’approches d’un américain pour lui faire la bise parce que tu trouves que c’est normal pour dire bonjour, lui, eh bien, il voit plutôt ça autrement.

En revanche, si la bise c’est « No way », Ils font des accolades à tout va, quand toi tu ne fais même pas de câlins à ta famille pour leur dire bonjour après 6 mois de voyage. (Allez, j’exagère un peu).

Quand ils parlent français avec un petit accent américain c’est sexy. Comme à peu près avec n’importe quel accent étranger. Quand toi tu parles anglais avec un accent français ça sonne tout de suite moins bien.
« Excuse me, wherrre iseu the Métrrropolitan Muséom of  Arrrt ? »
Bof.

Quand tu es aux USA et qu’une une personne t’aborde dans la rue, tu penses tout de suite qu’elle te veut du mal, ou ton numéro, ou de l’argent, ou ta signature, ou te filer un tract. Mais tu te rends compte qu’en fait, elle veut juste t’aider à trouver ton chemin ou te demander de quelle origine tu es et te souhaiter la bienvenue.

Quand toi tu aimes te poser « en terrasse » prendre un café et surtout du temps, eux, passent par le drive pour boire et manger en voiture. Pas le temps.
D’ailleurs, comment arrivent-ils à manger un hamburger tout en conduisant, sans que la tomate se barre ? Vous avez quatre heures.

Parlons en justement des cafés. En France le café se prend dans une micro tassounette. Pareil pour les limonades, sirops, coca… on nous sert dans un verre, normal quoi. Aux Etats Unis, pas question de mourir de soif : la plus part du temps la boisson est à volonté et on nous sert dans des énormes verres. D’ailleurs, il n’y a pas que les verres qui sont énormes tout est plus gros : les bouteilles de lait se transforment en jerricanes, les voitures mutent en pick up et les routes en autoroutes.

Quand tu aimes te promener, flâner le long des trottoirs de ta ville, là bas ils flânent en roulant. Quels trottoirs ? A pas de trottoirs.

Quand en France, la question est de savoir si oui ou non, on laisse les publicités à la TV, Aux usa c’est plutôt de savoir si oui ou non, il n’y a que des chaînes de TV shopping. Ah on me dit dans l’oreillette que non, ce ne sont que des pauses pub toutes les sept minutes. SEPT minutes.
Du coup, il faut avoir du temps si l’on veut regarder Le Parrain, Titanic ou Il était une fois en Amérique.
Beaucoup de temps.

Quand ici on a l’impression que presque tout le monde fume, là bas ce n’est clairement pas dans les traditions. C’est d’ailleurs très « français » apparemment. Et grand Dieu les roulées c’est in-ter-dit. Dans les esprits c’est réservé pour quelques substances illicites. Je ne vous dit pas les remarques faites à Mr lorsqu’il roulait dehors ou encore le fou rire lors qu’il a posé une feuille et du tabac dans les mains d’un gentil monsieur demandant une cigarette, qui a fini avec les yeux écarquillés d’étonnement.
Le pauvre, il a du être déçu.

Et enfin, terminons par le meilleur, the best, celui qui fait beaucoup parler, celui qui divise, qui nous représente, celui qui fait cliché… j’appelle sans plus attendre, le fromage bien sûr !
Quand on est aux Etats Unis, autant ne pas y être attaché car ce qu’ils appellent fromage se résume à d’horribles choses comme le … Cheddar. Oui mesdames et messieurs le Cheddar.
Mais Vous êtes vous déjà demandé comment eux voient-ils le fromage chez nous ? La plus part du temps ils trouvent cette chose nauséabonde et peu ragoutante car ils ne comprennent pas comment on peu manger une chose qui a cette odeur et qui a pour mantra  » plus c’est vieux, plus c’est délicieux ».
Vu sous cet angle…1 point partout !

Et voilà quelques différences culturelles que j’ai pu remarquer. N’hésitez pas à compléter la liste en commentaires !

1
Marion
Marion

Étudiante en communication sans futur fixe, j’aime la forme des ananas, la couleur des cocktails et vivre là ou il y a des palmiers. À la recherche d’ originalité partout et tout le temps, je n’aime pas causer du coup j’écris pour partager mes découvertes en tout genre. Sinon, j’aspire à conquérir le monde.

2 Comments

Leave a Comment