Blogging

Ce qui m’empêche de revenir sur un blog

2mepo-blogging-astuces-fuir-lecteur

Hello toi, blogueur invétéré ou débutant, je suis ravie d’inaugurer aujourd’hui la nouvelle catégorie « Blogging » avec cette article, et avec toi !

Cela fait maintenant un petit temps qu’on a lancé ce blog. Il a démarré, et démarre encore, très lentement mais ça tombe bien car le temps, on le prend. On n’est pas des blogueuses pros, qui visent à avoir une tonne d’abonnés mais on apprécie tout de même avoir une petite communauté, créer des échanges, avoir des retours, et rencontrer des passionnés en tous genres. Je pense que c’est un peu la volonté de tout blogueur et pourtant, ce n’est pas toujours… l’impression qu’ils donnent. Sans être volontaire la plus part du temps (ou alors il faudrait être fou) il y a des blogs qui ne donnent pas vraiment envie de revenir.
Ce n’est pas un jugement pour condamner les « mauvais blogueurs » car moi même, je fais beaucoup d’erreurs, mais simplement mettre en évidence des choses à peut être corriger que j’essaie de tenir quand je rédige mes articles. Je me suis dit que ça pouvait être utile car on ne se rend pas toujours compte de l’image que l’on renvoie.

L’atmosphère

Ô combien l’atmosphère est importante. Il y a malheureusement beaucoup trop d’articles qui ne font que dénoncer ceci, faire un coup de gueule par là, se plaindre de machin… C’est bête à dire mais après une longue journée je n’ai tout simplement pas envie de lire les problèmes de quelqu’un d’autre mais plutôt me changer les idées, me laisser porter par vos histoires. Alors certes, le monde n’est pas tout rose et avoir un blog sert évidemment à donner son point de vue mais il y a une manière de le faire. On peut par exemple apporter une solution ou simplement adopter un ton moins agressif.
C’est valable d’ailleurs sur les réseaux sociaux, je me suis déjà désabonnée (ça y est c’est dit) de personnes qui ne savent que se plaindre de ce qui leur arrive, voire d’agresser régulièrement des abonnés ou des marques (et il y en a bien plus qu’on le croit) et ne mettent jamais de choses positives. Cela ne sert à rien de mettre que du négatif car on attire plus d’hostilité que de compassion. Enfin, quand je lis un article j’aime me faire embarquer dans l’univers de l’auteur alors s’il est trop déprimant… No way.

L’astuce : supprimer (ou limiter) de son vocabulaire des mots négatifs comme : négatif,  mal, triste, c’est moche, c’est chiant, le pire, horreur, les points d’exclamation par trois… Et vous verrez qu’on est obligé de mettre l’accent sur le bon côté plutôt que sur le mauvais pour décrire quelque chose.

L’écriture

Le problème quand on écrit, c’est que l’on pense toujours que l’on est lisible. Comme vous vous en doutez, ce n’est pas toujours le cas. Parfois je relis mes phrases et je me demande alors qui a écrit cette phrase pour le moins incompréhensible. à vrai dire, les petites erreurs de syntaxe ce n’est pas ce qui me dérange le plus, tant que c’est compréhensible, ce sont les fautes. On n’est jamais à l’abris d’une petite coquille mais alors quand c’est bourré des fautes c’est juste impossible à lire et ça me donne l’impression que c’est écrit vite-fait sans que la personne ne se soit souciée du lecteur. Et ça, c’est fichtrement embêtant.

Le design

Souvenez vous dix ans en arrière à l’époque des forums, des sites créés à partir de « e-monsite » et des photos  skyrock avec des effets douteux. #Vomit. (Ne niez pas, on est tous passé par là). Eh bien c’est une époque révolue et enterrée. Maintenant place à la légèreté, la rapidité et la lisibilité ! Quand je vais sur un blog, je ne m’attends pas à un design de dingue, on peut faire quelque chose de très bien avec un thème simple.
Ce qui me dérange, c’est quand il y a trop d’éléments, on ne sait plus ou donner de la tête. Surtout les publicités, qui sont quand même conçues pour attirer l’attention alors déjà que j’ai du mal à me concentrer si mon écran est envahi d’un pop-up, d’une invitation à s’inscrire à une newsletter, et de bannières promouvant toutes sortes de livres, d’un service à la personne quelconque ou encore d’une crème pour les pieds, c’est la fin. Et quand je ne fuis pas, il y a de grandes chances que je n’aie rien retenu de ce qu’il est écrit.

Quand c’est (trop) commercial

Le but même d’avoir un blog, c’est de pouvoir s’exprimer librement sur des sujets que l’on choisit. Je vois de plus en plus de blogs qui se commercialisent de manière un petit peu abusive, oubliant le principe d’un blog. Alors attention, je n’ai rien contre le fait de se faire sponsoriser ou de faire de l’affiliation mais quand ça devient trop présent, ça pollue l’image du site. ça pollue également la lecture quand un article sponsorisé devient une publicité. Je préfère quand les auteurs apportent du vrai contenu, qu’ils donnent leurs avis sur le produit, qu’ils expliquent ce que qui leur a déplu au départ mais que finalement ils aiment bien… (oui parce que trouver un article sponsorisé qui descend le produit ça n’existe clairement pas).

Quand c’est (trop) impersonnel

C’est difficile de s’ouvrir sur internet, de parler de soi, d’écrire son vrai ressenti face à une situation… C’est d’ailleurs mon problème principal sur ce blog, quand je commence à parler de moi j’ai l’impression de raconter ma vie comme sur un journal intime. Mais je sais que ce qui nous arrive arrive sûrement aux autres et ils pourraient s’y reconnaître. Finalement, ce qui rend un blogueur attachant c’est justement sa manière personnelle de voir et de décrire les choses. Je ne dis pas qu’il faille raconter sa vie à tout bout de champ mais quand il s’agit d’un témoignage qui pourrait servir aux autres alors je pense qu’il faut mettre le paquet, ne pas hésiter à mettre l’accent sur l’émotion en décrivant son ressenti.

Quand il fait du trafic à tout prix

Le fait d’être trop impersonnel va également avec le fait de faire du trafic à tout prix. C’est très gratifiant de voir que l’on a beaucoup de visites sur son blog, cela veut dire que l’on plaît qu’il plaît à beaucoup de monde. Mais en faire à tout prix, en suivant les bons conseils des « gourous du marketing » ça donne juste envie de repartir aussitôt que l’on est venu. Je trouve que cette volonté d’avoir du succès rapidement transforme les blogs et leurs contenus. On trouve de plus en plus d’articles similaires en fonction de certaines périodes, certaines tendances… du coup tout le monde se retrouve avec le même genre d’articles et aucun ne sort du lot. Il ne faut pas confondre blog personnel et blog pro, qui dans le dernier cas, demande plus de technique.

Alors oui, il y a des tendances auxquelles on ne peut pas échapper comme la période de Noël. J’avais un article en attente sur les voyages mais je ne me sentais pas de le publier à cette période parce que j’avais l’impression que c’était impertinent et je n’étais pas dans cet état d’esprit pour le moment. C’est toujours plus agréable de lire un article personnalisé, unique, qui apporte vraiment un plus plutôt que quelque chose qui semble être créé pour faire des visites et dont on ne s’en rappellera pas. Je pense qu’il faut utiliser des techniques, comme le référencement, mais qu’il faut aussi rajouter sa petite touche personnelle. Sur d’autres articles plus persos, il ne faut pas hésiter à se lâcher et ne pas trop réfléchir à si ça va plaire ou non.
Bien  souvent, les meilleurs articles dont je me rappelle, sont ceux qui me font rire, que me touchent. La thématique ne me concerne pas toujours (sur les enfants par exemple) mais l’écriture est belle, originale, et je sens que l’auteur y a mit tout son cœur.

Pour conclure, je dirais qu’il ne faut pas trop réfléchir. C’est un comble pour finir une longue description de ce qu’il ne faut pas faire ! Les points que j’ai décrits servent de base, ils permettent de voir un petit peu ce qui peut déplaire sur son blog. Après en avoir pris conscience, je pense qu’il faut ensuite se laisser aller et écrire sans se poser de questions, sans se demander si ça va plaire ou non, pour rester dans sa ligne éditoriale et respecter sa personnalité. Comme l’a dit ce bon vieux Benjamin Franklin,

« Beaucoup de chemins mènent à la réussite, mais un seul mène immanquablement à l’échec; celui qui consiste à vouloir plaire à tout le monde. »

Et maintenant, la parole est à vous ! Y a t-il aussi des choses qui ne vous donnent pas envie de retourner sur un blog ?

0
Marion
Marion

Étudiante en communication sans futur fixe, j’aime la forme des ananas, la couleur des cocktails et vivre là ou il y a des palmiers. À la recherche d’ originalité partout et tout le temps, je n’aime pas causer du coup j’écris pour partager mes découvertes en tout genre. Sinon, j’aspire à conquérir le monde.

20 Comments

  • Hello Marion

    Merci pour tous ces petits conseils. Car lorsque l’on blog, comme dans n’importe quel processus créatif, il est difficile de prendre du recul. Je laisse systématiquement des fautes se glisser dans mes articles. Ca m’énerve. Mais il semblerait que je ne les detecte qu’une fois l’article en ligne !
    C’est interressant ton point de vue sur la negativiude certains articles. Pour ma part, j’ai deciyde ne parler que de belles choses et de produits qui me plaisent. J’ai donc chassé tous avis négatifs. Quand je n’aime pas je n’en parle pas. Si je suis déçue je n’en parle plus ! Et pourtant un jour une lectrice m’a demandé si je pouvais etre sincere puisque je ne descendais jamais une marque ou un produit. J’-ai expliqué ma démarche et je pense qu’elle la comprise. Néanmoins je pense que certains personnes veulent voir des avis négatifs pour crédibiliser les positifs.
    Bises

    • Coucou,
      pour ce qui est de la négativité, ça ne me dérange pas tant que ça de voir un avis négatif sur un produit, tant que la personne ne descend pas la marque. En fait je pense qu’il y a une manière de faire, ça peut être utile pour éviter à ses abonnés d’acheter un produit qui n’en vaut pas la peine par exemple mais certaines se permettent carrément d’être insultantes. Sachant que chacun a un avis différent je trouve ça un peu …arrogant. Mais je comprends aussi le fait de n’écrire que des choses positives, moi même j’ai du mal à écrire sur quelque chose qui ne m’a pas plus.
      En fait, je pense surtout qu’il faut le faire comme on le sent, tant qu’on reste humble et honnête !
      Merci 🙂

  • Complètement d’accord avec toi. Un blog personnel est un endroit où on se sent bien et auquel on peut s’identifier. Pareil pour le design, quand c’est trop brouilon, je m’en vais. J’adore ton article en tout cas. Des bisous

  • C’est très subjectif mais l’esthétique est important. Sans avoir commencer à lire, il faut avoir envie de s’arrêter et certains ne font vraiment pas d’effort. Je préfère passer mon chemin. Je suis d’accord pour les bannières de newsletter apparaissent en gros devant pour s’enregistrer. Cela dit si j’aime bien le blog, cela ne m’empêche pas trop de revenir.

    • Bienvenue dans la « blogosphère » comme on dit ! En même temps il ne faut pas trop se prendre la tête au début je pense et faire comme on le sent. Et au pire, on se trompe et on recommence 🙂 J’espère en tout cas que ça t’aura donné une petite idée de ce qui peut déplaire (et je pense que ça ne concerne pas que moi).
      Bon courage et merci

  • Tout à fait d’accord ! Les blogs « commerciaux », je ne les supporte plus ! J’aime pouvoir retrouver la personnalité du bloggueur à travers ses articles, qu’il se livre parfois, mais pas trop et qu’il nous présente du contenu intéressant dans un style simple.
    Merci pour cet article

  • Cet article est vraiment top ! Car il me permet de réfléchir l’image que je donne avec mon blog. C’est compliqué de prendre du recul donc c’est intéressant d’obtenir l’avis des autres…

  • Je viens de lire ton blog en long en large et en travers, je me retrouve beaucoup dans certains des articles (le blogging pour les timides, celui-ci…)
    J’aime beaucoup ton style fluide et ta vision du blogging.

    Je reviendrai probablement souvent faire un coucou par ici !

    xx

    • Arf, j’avais tout lu sauf le « about » du coup. Je vois que tu étudies la communication et que t’es tombée dans le monde des blogs par là aussi.. Décidément !

Leave a Comment